Le Compte-titres ordinaire – Fonctionnement, frais & fiscalité

Qu’est-ce qu’un compte titre ?

Le compte-titres ordinaire permet de loger les titres que vous possédez. Avec le compte-titres ordinaire, vous pouvez gérer vos investissements sur les marchés financiers et passer des ordres pour investir en bourse.

En parallèle, vous devez détenir un compte espèces qui sera débité du montant de vos achats et des frais, et crédité du montant des ventes et des revenus de vos titres (dividendes, coupons, intérêts). Ce compte courant peut être spécialement ouvert pour assurer le fonctionnement du compte-titres, mais le compte bancaire que vous utilisez quotidiennement peut également faire l’affaire.

Il s’agit en fait de l’enveloppe fiscale la plus adapté détenir tout un tas d’actifs financiers et acheter toutes les actions possible, de toute zone géographique contrairement au PEA ( Plan d’épargne en action ) qui ne permet que la détention d’actif Français et Européen.

Les actifs pouvant être détenus dans un compte-titres ordinaires sont :

  • Les actions
  • Les trackers, Exchange-Traded Funds (ETF)
  • Les obligations d’entreprises ou d’États
  • Les fonds d’investissement, OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières)
  • Les produits financier dérivés comme les Warrants, CFD, Turbos…

Comment ouvrir un compte-titres ?

Pour ouvrir un compte-titres, il suffit de passer par une banque ou un courtier spécialisé. Au même titre qu’un compte en banque, il est possible de détenir plusieurs compte-titres, chez différents courtiers. Cela peut être utile car les courtiers ne disposent tous des mêmes produits financier.

Notre équipe ne conseille pas l’ouverture d’un compte-titres dans une banque traditionnelle. En effet, les frais appliqués dans les établissements traditionnels sont tout simplement excessifs ! Surtout depuis l’apparition des banques en lignes. Et encore plus depuis l’apparition des courtiers spécialisés qui se battent aux frais les plus bas.

Les meilleurs compte-titres chez les courtiers

Comme nous le disons plus haut, de part les faibles frais pratiqués, nous conseillons d’ouvrir un compte-titres chez un courtier spécialisé. Notre comparatif des meilleurs courtiers pour investir en bourse pourrait vous aidez à choisir celui qui convient le mieux à votre profil d’investisseur.

Si vous n’avez pas le temps de le lire, nous allons tenter de vous éclairez brièvement. L’ensemble des courtiers que nous allons vous présenter sont des courtiers qui pratiquent de faibles frais et qui, bien souvent, ne prennent aucune commission sur les ordres. L’ensemble des courtiers sont aussi régulé et sont donc fiable.

Le courtier eToro pour les investisseurs qui débutent

eToro est le courtier idéale pour débuter dans l’investissement en bourse ! Disposant d’une plateforme simple et intuitive et intégrant un réseau social d’investisseur ainsi que d’un tableau permettant de voir en un coup d’œil les actualités financière, la plateforme disposent de grands atouts pour démarrer l’aventure !

Le dépôt minimum pour commencer à investir est de 50$ qui plus est, combiné à la possibilité d’acheter des fractions d’actions, permet aux investisseurs ayant de petit moyen de commencer à investir et à se diversifier rapidement.

Les fonctionnalités « CopyTrading » et « CopyPorfolio » permettent de copier les investisseurs professionnels en corrélation avec votre profil de risque et d’affinité avec tel ou tel marché. Vous l’aurez compris, si vous débutez dans l’investissement boursier, c’est vers eToro que nous vous orientons pour ouvrir votre premier compte-titres.

➡️ Pour en savoir plus, découvrez notre test complet du courtier eToro ici.

Le compte-titres de Trade Republic pour ceux qui souhaitent avoir le choix

Avec plus de 7500 actions et ETF disponibles à la négociation. Trade Republic est devenu en quelques années une plateforme de référence pour ouvrir son premier compte-titres et commencer à investir en bourse.

La grande visibilité des frais pratiqués sur la plateforme permettent d’investir en toute confiance. En effet, quelque soit le montant de la transaction, les frais, de 1€ sont unique quelque soit le montant de la transaction. Nous apprécions forcément !

Bien que depuis début 2022, le courtier propose une interface bureau, initialement, la plateforme était développer uniquement sous forme d’une application mobile. Cela en fait donc un courtier de choix pour les investisseurs qui souhaitent pouvoir suivre leurs investissements en un coup d’œil sur une application aux petits oignons. L’application Trade Republic est aussi simple d’utilisation qu’intuitive, on recommande !

Le petite plus ? Le courtier propose une offre de bienvenue exceptionnelle ! Pour toute ouverture de compte, Trade Republic offre une action qui peut valoir jusqu’à 200€, pour en profitez, c’est en suivant ce lien que cela se passe.

➡️ Pour en savoir plus, découvrez notre test complet du courtier Trade Republic ici.

Quelle fiscalité est appliquée au compte-titres ordinaire ?

Depuis la lois finance de 2018, les revenus issus des plus-values, intérêts, cession de valeurs mobilières et dividendes d’un compte-titres sont soumises au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%. Le Prélèvement forfaitaire unique est décomposés de la façon suivante :

  • 12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu
  • 17,2 % au titre des prélèvements sociaux

Il est intéressant de noter qu’il peut être bénéfique en fonction de votre situation d’opter globalement pour l’imposition des revenus au taux progressif de l’impôt sur le revenu. Dans ce cas, il est possible d’abattre 40 % sur les dividendes et produits assimilés. Cette solution peut être intéressante si votre foyer enregistre de faibles revenus, car l’imposition sur le revenu peut être plus faible que le PFU.

Grille barème de l’impôt sur le revenu :

TranchesTaux d’imposition à appliquer
Jusqu’à 10 084 €0 %
De 10 085 € à  25 710 €11 %
De  25 711 € à  73 516 €30 %
De  73 517 € à 158 122 €41 %
Plus de 158 122 €45 %
Grille barème de l’impôt sur le revenu

Les frais d’un compte-titres

La plupart de temps, les frais qu’occasionnent la possession d’un compte titre sont faibles voir inexistant. Selon les courtiers, et cela et d’autant plus vrais avec les banques traditionnelles, de nombreux frais peuvent être appliqués. Voici les principaux frais qui peuvent être appliqués :

  • Les Droits de garde : Il s’agit de frais qui sont facturés pour garder vos titres dans votre portefeuille. Ses frais sont facturés au 31 décembre de l’année en cours et sont proportionnelles à la valeur des titres de votre compte-titres. La plupart des courtiers spécialisés n’appliquent pas de droits de garde.
  • Les frais de courtage : Il s’agit de frais facturés à chaque fois que vous réalisez une transaction financière ou un achat de titre. Les courtiers que nous avons mentionnés un peu plus haut dans l’article proposent les meilleurs taux du marché ! eToro ne facture aucun frais de courtage, mais facture des spreads lors de transaction CFD ou avec effet de levier. Tandis que Trade Republic facture simplement 1€ pour chaque transaction.
  • Les frais de tenu de compte : Ces frais sont facturés en cas d’inactivité du compte pendant une certaine période.
  • Les frais de transfert en cas de transfert du compte-titres vers un autre établissement.